Voici un bref récapitulatif des formats audio master dont vous aurez besoin en fonction de la façon dont vous prévoyez distribuer votre musique

retour aux F.A.Q.

iTunes (standard), Spotify et autres distributeurs en ligne – formats audio 16-bit/44.1kHz wav

mixage et mastering audio image quels formats choisirDe votre ingénieur de mastering, demandez le format wav directement à la session de mastering, qui n’ont jamais été sur un CD audio. Celles-ci seront soumises à un agrégateur tel que CD Baby ou autres, pour distribuer votre musique sur une variété de stations choisies. Sachez quand s’il n’ y a pas assez de marge, certains masters forts peuvent couper ou contenir des overs lorsqu’ils sont convertis de format wav en AAC, mp3 et autres formats compressés. Vous trouverez plus d’infos à ce sujet à partir de la page 2.

Mastered For iTunes – 24-bit/96kHz, 88.2kHz, 48kHz, or 44.1kHz échantillonnage format wav

Il y a des agrégateurs qui proposent des versions Mastered For iTunes de leurs produits. Ça veut dire que vous pouvez soumettre des fichiers 24-bit wav, à des taux d’échantillonnage supérieurs à 44.1kHz à l’iTunes Store. Mastered For iTunes n’est pas un master complètement différent. Il est basé sur votre master numérique principal avec quelques réglages à optimiser pour le format AAC iTunes Store/Apple Music. Les fichiers masters doivent suivre d’autres directives spécifiées par Apple dont les studios de mastering certifiés « Mastered For iTunes » sont conscients. Vous devez utiliser un studio de mastering agréé afin d’être éligible à une version Mastered For iTunes. Il se peut que vous deviez installer et payer une version Mastered For iTunes selon votre release. Vérifiez les détails spécifiques avec votre distributeur/agrégateur en ligne.

Bandcamp, YouTube et SoundCloud – formats audio 24-bit WAV (taux d’échantillonnage supérieur à 44.1kHz)

Les fichiers téléchargés sur Bandcamp et SoundCloud peuvent être en 24 bits avec un taux d’échantillonnage plus élevé que 44.1kHz. Ceci pourrait améliorer la qualité sonore des fichiers compressés comme les mp3s. Vous pouvez autoriser les utilisateurs à télécharger vos masters originaux en haute résolution ou des mp3 de plus petite taille. Plus d’infos ci-dessous.

Disque compact – image DDP ou CD-R master audio

Une image DDP est la meilleure, la plus rapide et la plus facile à travailler du point de vue d’un ingénieur de mastering. Un master DDP peut facilement être envoyé via Internet. Mais certaines petites commandes de duplication peuvent nécessiter un master physique sur CD-R audio. Un CD-R master est idéalement gravé par votre ingénieur de mastering et testé sur des erreurs de gravure/écriture avant expédition au fabricant de CD. Vérifiez avec votre fabricant pour voir si DDP fonctionne pour eux, ou si un fichier le CD-R master physique est nécessaire. Plus d’infos sur DDP ci-dessous.

Vinyle – formats audio 24-bit WAV (taux d’échantillonnage supérieur à 44.1k si disponible)

Le fichier wav pour votre pré-master vinyle peut être à la fréquence d’échantillonnage native de votre mixage et/ou session de mastering (c’est-à-dire supérieure à 44.1kHz). La création d’un seul fichier WAV pour chaque face du disque garantit qu’aucun changement d’espace et de timing entre les morceaux ne peut se produire à l’étape du découpage de la laque. Les ajustements soniques sont souvent faits pour optimiser le format du vinyle avant de l’envoyer au pressage ou au découpeur de laque. Ceci peut faire ou casser la qualité sonore de votre vinyle. Votre ingénieur de mastering devrait être familier avec la façon d’optimiser l’audio de votre pré-master vinyle pour la découpe de laque. Si ce n’est pas le cas, il serait avantageux de trouver un ingénieur qui possède cette expérience. Il y a beaucoup de variables liées à votre qualité audio vinyle, donc il est fortement recommandé de travailler avec des ingénieurs familiers avec le procédé.

Cassette – formats audio wav 16 bits (taux d’échantillonnage supérieur à 44.1k dans certains cas)

La plupart des fabricants de cassettes demandent généralement un son 16 bits/44,1 kHz, bien que d’autres puissent travailler avec des fichiers audio de haute résolution. La création d’un seul fichier WAV pour chaque côté de la cassette (ou du « programme « ) aidera à s’assurer qu’aucune modification de l’espace et du timing entre les chansons ne peut se produire. Vous souhaiterez peut-être optimiser l’audio pour le format de cassette, car il n’est pas nécessaire qu’il soit aussi fort et compressé, et la sibilance peut poser problème avec certains types de bande. Vérifiez les spécifications avec les fabricants.

retour aux F.A.Q.

Quel formats audio choisir pour une casette

Trucs et astuces

Commencez toujours avec une résolution maximale disponible et acceptable pour le format dans lequel vous distribuez votre musique.

L’échantillonnage d’un fichier WAV de 44.1k à 96k n’ajoute aucune qualité audio à votre fichier et peut même l’aggraver si vous utilisez un logiciel de qualité non Mastering. Convertir un mp3 en WAV ne rajoute pas la pleine résolution. Une fois la taille est réduite et encodée en mp3 ou AAC, vous devez retourner à la version source pour conserver la qualité de votre master original. Vous ne devez pas convertir mp3s en format WAV pour les utiliser pour la distribution en ligne. Une fois qu’un fichier WAV a été réduit en mp3 ou AAC, l’intégrité et la qualité du son ont disparus pour toujours. Cette perte de qualité est particulièrement perceptible dans les hautes fréquences, ce qui se traduit par un son tourbillonnant et sous-marin selon la taille et le bit-rate du mp3. Même si vous ne remarquez pas ces artefacts sur des fichiers mp3 ou AAC bien encodés, vous remarquerez certainement des problèmes lorsque les fichiers mp3 ou AAC que vous avez convertis en WAV sont reconvertis en mp3 ou AAC par Bandcamp, SoundCloud ou iTunes Store.

Il est vrai la même chose en ce qui concerne les fichiers en format 24 et 16 bits. Une fois qu’un fichier est réduit à 16 bits, il ne peut pas être reconverti en 24 bits. Les bits manquants ont disparu pour toujours.

Métadonnées et distribution en ligne

Les fichiers WAV et AIFF peuvent contenir un nombre important de métadonnées, mais la plupart des logiciels de lecture grand public n’ont qu’une capacité limitée de les lire. Si votre ingénieur de masterisation fournit des fichiers WAV pour le téléchargement vers les services de distribution en ligne, attendez-vous à soumettre les graphiques et autres métadonnées séparément lorsque vous soumettez les fichiers audio pour la distribution en ligne. Le service de distribution que vous utilisez s’occupera du tagging des métadonnées qui est visible pour l’utilisateur final en fonction des informations que vous saisissez et de ce qui est soutenu par le format final.

Lorsque vous achetez une chanson sur l’iTunes store par exemple, elle vous est livrée en format AAC (aussi appelé MPEG-4) qui est considéré comme un format compressé similaire à un mp3. Ce fichier AAC est généré à partir d’un fichier WAV 16 bits/44.1k.Chaque boutique en ligne et chaque service de streaming a ses propres spécifications pour les achats et les streamings effectués par le consommateur final. Ils sont tous généralement générés à partir du même fichier WAV 16-bit/44.1k que vous soumettez à votre agrégateur.Avec la plupart des agrégateurs, vous pouvez choisir de distribuer votre musique via iTunes Store/Apple Music, Amazon, Google Play, Spotify, TIDAL et la liste ne cesse de grandir. Il n’ y a pas de raison d’optimiser votre audio uniquement pour eux tous, mais vous pouvez prendre soin de vous assurer que vos WAV masterisés sont optimisés pour les principaux distributeurs, ce qui devrait bien se reproduire pour presque tous. Quelques agrégateurs populaires en France se trouvent sur ce lien. ( https://marketingmusical.fr/tableau-comparatif-agregateurs-musique/ ) Vous téléchargez vos fichiers audio et les détails du projet vers l’agrégateur une seule fois, et il prend soin des détails concernant l’envoi de votre musique dans les canaux de distribution que vous choisissez.

retour aux F.A.Q.

Image DDP :

Une image DDP est essentiellement une représentation numérique d’un disque compact qui contient tous les codes audio, ID de piste, CD-Text et des codes ISRC. Le DDP n’est pas susceptible aux erreurs qui peuvent se produire avec les CD (et CD-R) physiques tels que les sauts, les rayures et les erreurs de lecture/écriture. C’est pourquoi il est préférable d’utiliser une image DDP pour votre master de production de CD plutôt qu’un CD-R physique. La plupart des logiciels de mastering professionnels peuvent exporter un projet au format DDP. Le DDP peut être envoyé pour la production de CD via Internet, soit en téléchargeant sur le site/FTP du fabricant de CD, soit en fournissant un lien de téléchargement direct à votre responsable commercial.

DDP est également utile pour l’audition d’un master final afin de s’assurer que vous entendez la qualité sonore exacte et le séquencement de la chanson/piste comme prévu par l’ingénieur de mastering. Il élimine toutes les erreurs qui peuvent souvent se produire lorsque vous travaillez avec des fichiers WAV ou mp3 individuels. Quelques logiciels de lecture audio et de gravure de CD ont des paramètres pour ajouter de l’espace supplémentaire entre les pistes, et certains logiciels ont des paramètres qui peuvent altérer la qualité du son et les niveaux globaux qui peuvent être facilement négligés par les utilisateurs, résultant en une expérience d’écoute inexacte.

Il n’est pas recommandé de envoyer des fichiers WAV individuels pour la production de CD. Cela peut provoquer des problèmes avec le séquencement des chansons, un CD-Text incorrect, l’absence de CD-Text, et dans certains cas l’audio lui-même peut être altéré si les fichiers sont manipulés incorrectement. De nos jours, il est facile pour les studios de mastering et les ingénieurs de fournir un lecteur DDP supplémentaire avec un master DDP afin que les clients puissent auditionner et approuver un master. C’est idéal car l’auditeur écoutera exactement le même son que celui qui sera utilisé pour la réplication de CD et la plupart des services de distribution en ligne dès maintenant.

Lecteur DDP:

HOFA propose un lecteur DDP qui peut être acheté au prix de 11,90 Euro, ce qui est suggéré si l’ingénieur de masterisation ne peut fournir qu’une image DDP, mais pas un lecteur gratuit pour que vous puissiez écouter le DDP. DDP est particulièrement utile lorsque l’ingénieur de mastering et le client ne sont pas dans le même endroit parce qu’un fichier DDP peut être transmis via Internet très facilement.

Codes ISRC:

Un code ISRC est un code numérique individuel pour chacune de vos chansons, qui vous aide à garder une trace de la diffusion radio et d’autres façons dont votre musique peut générer des royalties et des paiements. Les codes ISRC ne sont pas indispensables pour les sorties CD et vinyles, mais vos chansons auront besoin des codes ISRC pour être vendues sur l’iTunes Store, ainsi que sur la plupart des autres moyens de distribution en ligne. Certains agrégateurs peuvent générer des codes ISRC pour vous si nécessaire lorsque vous paramétrez la distribution en ligne. Cependant, si vous faites aussi une sortie de CD, vous voudrez peut-être que les codes ISRC soient générés avant la finalisation de votre CD master afin que les codes puissent aussi être enregistrés sur les CD physiques. Certains studios de mastering proposent la création de code ISRC, et vous pouvez postuler via le site de l’ISRC pour pouvoir générer vos propres codes ISRC si vous préférez. Des frais peuvent s’appliquer selon votre mode de service.

Vinyle et Cassette:

Idéalement, votre pré-master vinyle est un seul fichier WAV pour chaque face du disque, à la fréquence d’échantillonnage originaire de votre session de mastering. Certains fabricants de vinyle et de cassettes peuvent demander que vos fichiers audio masters soient envoyés sur un CD-R audio. Le CD-R audio est limité à une fréquence d’échantillonnage de 16 bits/44,1 ko et n’est généralement pas une bonne façon de soumettre, transférer ou stocker un master. N’utilisez un CD-R audio pour un master que si cela est absolument nécessaire en raison des limitations de production.Il est recommandé d’utiliser un fabricant qui peut travailler directement avec votre fichier WAV 24 bits pour les projets vinyle.

 Quel formats audio choisir pour une production vinyle

retour aux F.A.Q.